Terroir et viticulture.

Le travail du vigneron consiste à produire des raisins dans le but de faire un vin bien déterminé.

C'est à la vigne que tout commence et se planifie: laisser trop de place au hasard conduit bien souvent à de terribles déconvenues !

Chaque vigne est conduite avec un objectif précis. Une vinification aussi complexe soit-elle, ne vient que révéler toutes les qualités acquises par les fruits au cours de leur maturation.

Succinctement, voici comment s'articulent les différentes étapes clefs conduisant à la naissance d'un bon vin :

 

Wine-growing: a question of terroir and methods.

The work of the wine-grower is to produce grapes with the object of making a specific wine.

It's with the vine that everything begins, everything is planned: leaving things to chance can often lead to terrible disappointments !

Each vine is managed with a precise objective. The vinification* process, however complex it may be, only serves to bring out all the qualities acquired by the grapes while they're maturing.

Briefly, here are key stages involved in the production of a good wine.

 

L'equilibre

Le vigneron cherche à exprimer le terroir sur lequel sont plantées ses vignes. Ceci implique tout d'abord d'essayer de les maintenir en équilibre. Cette notion d'équilibre est vraiment fondamentale, délicate, et fragile.
Une vigne équilibrée donnera naturellement une récolte équilibrée en volume et en qualité.

L'équilibre commence par le sol.
En effet c'est par les racines que la vigne puise les éléments fertilisants qui lui sont nécessaires - et cette minéralité qui fait les grands vins : le sol n'est pas un grand réservoir où tout est largement disponible !

C'est un travail délicat d'apporter ce qu'il manque en juste quantité, car les excès ou les carences sont extrêmement préjudiciables à la bonne santé de la vigne. L'apport d'engrais se fait donc à partir d'un faisceau d'analyses de terre et de fragments de plantes. Ces analyses permettent de prévoir les carences avant qu'elles ne nuisent à la plante.

Evidemment les observations visuelles et l'expérience du viticulteur ne sont pas à jeter aux oubliettes, mais il est bon de les coupler avec les résultats scientifiques. La viticulture implique de travailler avec beaucoup d'éléments variables comme le climat et les maladies.
C'est pourquoi il est impératif d'agir au mieux sur ce qu'on peut mesurer.

 

Balance.

The wine-grower seeks to express the nature of the terroir – the soil – in which his vines are planted. This first means endeavouring to maintain a good balance; this is a basic concept, a balance that is delicate and fragile. A well-balanced vine will naturally give a harvest that is balanced in terms of both volume and quality.

Balance begins with the soil, more precisely the roots in which the vine draws its essential nutrients – and the minerals that go to make a great wine: the soil is not a huge reservoir in which every requirement is freely available !

Making up the deficiencies calls for the nicest judgment, because both excess quantities and deficiencies are extremely detrimental to the health of a vine. That is why fertilisers are only applied following a range of soil and plant fragment analyses which make it possible to anticipate deficiencies before they have time to damage the plant.

Obviously, visual inspection and the wine-grower's experience and necessary factors, but at the same time it's useful to couple them with the scientific results. Wine-growing means working with a host of variables such as the weather and diseases, which is why it is essential to take the most effective action in regard to things that can be measured.

 

La diversité

Chaque parcelle de vigne est différente des autres. Chacune diffère pour un ensemble de raisons : son terroir, le cépage, le porte-greffe, le mode de conduite, son âge, son historique.

Chaque année le climat est différent et fait fluctuer plus ou moins le niveau de qualité des parcelles. Mais en moyenne chacune détient un potentiel qui lui est propre: c'est au vigneron de bien le connaître afin de mieux l'exprimer chaque année.

La décision finale

A la fin c'est toujours une affaire de sens. En effet après avoir mené la récolte à terme le choix de la date de vendange se fait grâce à la dégustation. Bien sûr de nombreuses analyses vont accompagner le contrôle gustatif des raisins, mais c'est en goûtant qu'on va vraiment décider du moment optimal.

Conclusion

Capturer la parfaite maturité d'un fruit, moment si éphémère , n'est ce pas vouloir bloquer le temps ou tout du moins le ralentir ?
Faire couler un bon vin qu'on aime, c'est une vraie fontaine de jouvence.
Alors buvez bien et restez jeunes !

 

Diversity

Each plot is different from its neighbours, and for a range of reasons : the soil, the grape variety, the rootstock, how it is treated and maintained, its age and its history.

The weather changes from one year to the next and this affects to a greater or lesser degree the quality of the plots. On average, however, each plot has its own specific potential, and it is up to the wine-grower to know exactly what that potential is so that it each year he can enable it to fully express itself.

The Final Decision

Ultimately, it's the senses that decide. One the grapes have reached maturity, the harvest date is chosen on the basis of tasting. Quite obviously, tasting is accompanied by numerous analyses, but in the end the best date is decided on by tasting.

Conclusion

Capturing the perfect maturity of a grape, a fleeting moment if ever there was one – doesn't this mean making time stand still, or at the very least slowing it down ? A good wine that one is fond of: a real fountain of youth.

So, drink up and stay young !

 

Côtes du Rhône

 

La production de vins des Côtes du Rhône est liée à un cahier des charges très strict défini par l'INAO, Institut National des Appellations d'Origine: les vignes doivent être plantées sur des parcelles classées AOC avec des cépages autorisés et des densités de plantation limite.

De même la conduite culturale correspond à des paramètres stricts (mode de taille, rendement limité à 45 Hl/ha). Le Château de Panéry possède 40 Ha de vignes classées AOC Côtes du Rhône. Les cépages (variétés principales) sont la syrah et le grenache. On retrouve aussi le carignan et le cinsaut.

 

The production of Côtes du Rhône wines is subject to the very stringent specifications laid down by INAO, theInstitut National des Appellations d'Origine* : the vines have to be planted in AOC-classified* plots with authorised grape varieties and at the prescribed maximum planting densities.

Similarly, crop management is governed by strict parameters (method of pruning, yield limited to 45 hl/ha). The Château de Panéry has 40 hectares of AOC-classified Côtes du Rhône vines. The main grape varieties are the syrah and the grenache. The carignan and the cinsaut are also grown.

Vin de Pays

Les vins de Pays d'Oc : la production est définie par un certain nombre de règles, toutefois, les zones de plantation sont beaucoup plus vastes. On se situe là à l'échelle de la région. Le rendement limite est beaucoup plus haut : 80 Hl/ha.

Les cépages : on retrouve au Château de Panéry dans cette catégorie encore, des cépages traditionnels comme la syrah, le grenache, le carignan, et aussi des merlots et chardonnays.

 


 

Vins de Pays d'Oc : whilst production is governed by a certain number of rules, the areas planted are very much bigger and more on a regional scale. The maximum allowable yield is also a lot higher at 80 hl/ha.

The grape varieties : at the Château de Panéry, this category once again includes the traditional varieties: syrah, grenache and carignan, and also merlot and chardonnay varieties.